Insertion des salariés en situation de Handicap :
Une priorité pour notre ESN !

03 mars 2021 – Autrice : Lise.S

handicap et entreprise

Créé en 1999, ALTIMER a toujours, au cours de son développement, accordé une grande importance à l’intégration des personnes en situation de handicap au sein de sa structure. De nombreuses actions ont été menées au fil des années afin de favoriser l’emploi et l’insertion professionnelle de salariés RQTH. En France, ces personnes bénéficient de nombreuses aides qui ont évolué depuis la fin de la seconde guerre mondiale. Du côté des entreprises, ces dernières font face à des obligations ayant pour but de favoriser l’insertion de ces personnes au sein de leur structure.

Quels ont été les droits accordés aux personnes en situation de handicap depuis le 20ème siècle? Quels rôles ont joué les pouvoirs publics afin de favoriser l’insertion professionnelle de personnes en situation de handicap? Quels sont les avantages que ces derniers perçoivent en France?

Un peu d'histoire...

En 1924, une première loi a été établie en France ayant pour objectif d’améliorer les conditions des travailleurs handicapés. Les entreprises étaient dans l’obligation d’embaucher 10% de personnes en situation de handicap. Malheureusement, à l’époque, cette loi était très peu respectée et aucune sanction n’était attribuée en cas de non-respect.

En 1987, cette loi a été modifiée et améliorée, stipulant que les entreprises de  20 salariés et plus sont dans l’obligation d’embaucher 6% de travailleurs handicapés au sein de leurs effectifs. Dans le cas où ces dernières ne respectent pas cet engagement, elles doivent alors verser une cotisation à l’Association de Gestion du Fonds pour l’Insertion Professionnelle des Personnes Handicapées (AGEFIPH).

Le 11 février 2005, de nouvelles modifications ont été établies dans le but d’améliorer les conditions de vie des personnes handicapées au sein de la société. Ces personnes peuvent alors bénéficier, si elles se sont déclarées auprès des organismes compétents, de nombreuses aides qui leur permettront de s’insérer plus facilement sur le marché du travail.

Afin d’être reconnu comme travailleur handicapé (RQTH), il faut se rapprocher de la Commission des droits et de l’autonomie des personnes handicapées (CDAPH) en effectuant les démarches nécessaires à l’obtention de ce statut. Dès lors, la commission décidera de l’aptitude du travailleur en se basant sur ses capacités liées au handicap.

Une fois ce statut obtenu, le travailleur handicapé peut alors bénéficier de nombreuses aides qui l’aideront dans sa recherche d’emploi ainsi que dans son insertion professionnelle auprès des entreprises.

Quels sont les avantages du salarié en situation de handicap au sein des entreprises ?

Les salariés étant considérés comme RQTH bénéficient de plusieurs avantages à ne pas négliger. Les entreprises sont dans l’obligation de mettre en place pour le salarié concerné des mesures favorisant son insertion au sein de la structure. Du côté des organismes publics, de nombreuses aides ont été instaurées au fil des années afin de faciliter l’accès au marché de l’emploi. 

Dans un premier temps, l’employeur doit aménager les horaires de travail du salarié afin de permettre à ce dernier de travailler dans les meilleures conditions. Également, l’employeur doit adapter le poste de travail en achetant des fournitures qui permettra au travailleur handicapé d’exercer ses missions professionnelles de manière optimale. Par exemple, du matériel adapté (fauteuil ou une souris ergonomique, un téléphone ou des logiciels spécifiques) ou des aides techniques (fauteuil roulant…) peuvent être nécessaires au bien-être de ce dernier. Le but est de permettre au salarié en situation de handicap d’exercer ses fonctions dans les mêmes conditions que les autres salariés. L’entreprise peut bénéficier d’aides de la part de l’AGEFIPH pour financer l’achat du matériel.

De plus, les salariés RQTH peuvent, s’ils souhaitent, bénéficier de formations personnalisées  qui les aideront à évoluer dans leur environnement professionnel. Un suivi régulier, un bilan de compétences et d’orientation professionnelles sont proposés aux salariés afin de les orienter dans leurs choix de parcours et évolution au sein de l’entreprise. 

Enfin, dans le cas où l’état de santé du salarié RQTH s’aggraverait, ce dernier doit percevoir une obligation de reclassement. C’est-à-dire que l’employeur doit, dans un délai d’un mois maximum, être en capacité de proposer au salarié un poste similaire à son emploi actuel au sein de la structure. L’employeur est dans l’obligation d’effectuer ce devoir de manière “sérieuse et loyale” et si ce reclassement n’est pas possible, alors un licenciement est envisageable.

Handicap et invalidité : une problématique au coeur de nos priorités pour notre ESN à taille humaine

Chez ALTIMER, nous sommes engagés depuis de nombreuses années dans l’insertion des personnes en situation de handicap. Nos équipes apportent un soutien aux salariés RQTH dans le but de les aider et de les accompagner durablement au sein de notre entreprise en favorisant le recrutement, l’insertion professionnelle et en proposant de nombreuses formations.

Nos équipes RH sont aptes à accompagner le salarié RQTH dans son projet professionnel en mettant en place un suivi régulier et personnalisé dans le but de permettre à ce dernier de s’épanouir professionnellement au sein de notre entreprise.

Notre entreprise de services du numérique prône des valeurs fondamentales qu’elle partage avec ses collaborateurs en matière de handicap. Elle est force de propositions et a pour objectif de sensibiliser ses clients sur le statut RQTH.

La situation des travailleurs en situation de handicap a évolué considérablement depuis le milieu du vingtième siècle. La loi du travail relative au statut RQTH (reconnaissance de la qualité de travailleur handicapé) a été modifiée à plusieurs reprises afin d’accorder aux salariés concernés de nombreux avantages leur permettant d’être intégrés convenablement dans le marché de l’emploi. Chez ALTIMER, entreprise de services du numérique basée à Toulouse depuis plus de 20 ans, nous apportons une importance considérable au statut RQTH. Nos objectifs sont de permettre aux salariés en situation de handicap d’évoluer et de s’épanouir professionnellement au sein de notre structure grâce à un accompagnement personnalisé.